[ CINQUIEME ELEMENT ]
First Previous Page 3 / 29 Next Last
CINQUIEME ELEMENT
Tous droits réservés, contactez le Webmaster pour utiliser le contenu de ce site. Photos et vidéos réservées à un usage personnel.
All Rights Reserved, contact Webmaster before using any pictures, text or video from this site.
  [ Détails ]
Categorie: Coaster
Famille: Cinquieme element
Constructeur: Diamond rides
 


Propriétaire: Gino Ventrice
Année de fabrication: 1999
Option à la carte: Thème choisi par Gino. 1 spirale en plus sur la tour. Circuit plus long.
Dimension au sol: 22 mètres x 9 mètres
Hauteur: 10 mètres
Poids: 35 Tonnes
Poids de la tour seule : 1,5 Tonne
Poids d'un rail (moyenne) : 250 Kg
Poids du grand poteau : 500 Kg
Longueur du circuit: 125 mètres
Principe: Promenade dans les scènes du film "le 5ème élement" (musique, fumigène, lumière, rails vibrants).
Nombre de Train: 1
Nombre de voitures: 5 de 4 places.
Puissance électrique: 25 kW
Temps de montage: 15 heures à 3 personnes
Grue: 12 Tonnes / mètres. En bout de flèche déployée: 350 Kg.
Convoi: 1 (1 camion porteur + 1 remorque. 25 tonnes chacun, total 50 tonnes).

Cette fois, c'est un démontage qui sera décrit ici. En l'occurrence, le démontage du "5° Elément" de Gino Ventrice. Manège unique en France, car sur commande et "à la carte", le "5° Elément" est un "family coaster" sur le thème du film de Luc Besson.

On commence par "dégarnir" le métier, c'est à dire, démonter les "bricoles", barrières, projecteurs, sujets, marches, quelques parties du décor, etc....puis on décale la caisse pour l'accessibilité. Certains éléments comme les barrières sont rangés de suite dans la remorque, mais d'autres morceaux comme les marches, les projecteurs, les sujets le seront une fois le train rentré.

Ensuite on range le train dans la remorque, et on commence par démonter les rails en commençant par le côté droit (quand on est face au manège) , à la sortie de l'étage supérieur (qui amène à la "descente droite")et à la sortie de l'étage inférieur (qui amène à la ligne droite du "quai" de départ et d'arrivée), ce qui nous donne 2 grands virages.

Les rails composant ces 2 virages (haut et bas) sont démontés et rangés un à un (empilés) sur la plateforme déposable que j'appellerai "le plateau de la gare". Toutefois, certains sont mis de côté, à terre, suivant leurs formes et longueurs, puis seront repris plus tard pour suivre un ordre de rangement précis, permettant de "tout mettre" sur
"le plateau de la gare".
Les "lignes droites" restent fixes pour le transport à l'exception de "la descente" qui sera abaissée du point le plus haut pour devenir horizontale.

Après ces "lignes droites",on arrive à l'entrée de la remorque de l'étage inférieur après un grand virage (pour le rail "descente"), et à la base de la tour pour le rail du "quai", qui lui, est en ligne.
En étant toujours face au manège, on se retrouve donc du côté gauche.
Les rails en colimaçon de la tour sont démontés et rangés un à un, de même que le virage qui amène à l'entrée inférieure de la remorque.
Ces rails sont manipulés avec l'aide du palan fixé judicieusement au sommet de la tour.
Les rails à l'intérieur de l'étage supérieur sont démontés puis amenés par un treuil intérieur au bord de la remorque, et repris à la grue du camion pour être ensuite rangés sur les autres.

Les poteaux de soutien des rails, démontés à droite, sont rangés précisément, de manière à ne pas perdre de place. On a l'impression que tout est entremêlé, mais chaque chose est bien rangée, dans un ordre et un sens précis. Les grandes longueurs de semelle sont rangées dans un "panier", et les petites longueurs dans les coffres du châssis de la remorque. Les jambes de force de la remorque sont démontées et rangées dans la foulée, à l'intérieur de celle-ci. Pendant ce temps, le marchepied de sécurité et maintenance de la tour, qui suit le rail en colimaçon, est rangé à l'intérieur même de la tour. Ensuite, le tiroir latéral de la remorque est rentré, et on attaque les "pieds de soutien" des rails de la tour, en utilisant toujours le palan. Ces "pieds de soutien" sont ainsi empilés directement sur le "plateau de la gare", dans le rayon d'action du palan.
Les petits poteaux de soutien,côté gauche, sont rangés à l'intérieur des pieds de soutien de la tour, qui viennent juste d'être empilés. Aucune place n'est perdue....! Rangement "made in Gino" !! Les éléments de la semelle côté gauche, petits et grands, sont rangés à leur emplacement respectif, cité plus haut.

On relève maintenant le "quai", par un système hydraulique, qui viendra à la perpendiculaire du "plateau de la gare". Ce "plateau de la gare" dispose aux 4 coins, de vérins hydrauliques, qui sont dégagés de leur emplacement "couché" pour être orientés verticalement, de manière à soulever l'ensemble plateau / quai, pour faire rentrer dessous le camion porteur, à l'image d'un porte-container. Après avoir fixé sur le "plateau de la gare" un bâti spécial qui servira à accrocher et faire basculer la tour, on soulève celle-ci avec la grue du camion par son sommet, en ayant préalablement démonté et descendu le palan. On vient ensuite "accrocher" la tour au bâti cité plus haut, dans une position verticale, puis on la bascule sur le "plateau de la gare", jusqu'à la poser horizontalement sur un ferrage. On reprend la tour au centre de sa longueur (ou hauteur, comme vous voulez..) pour la ranger et câler dans son emplacement.
Ensuite, le grand poteau de soutien du rail (entre la sortie haute de la tour, et l'entrée supérieure de la remorque) est couché au sol avec la grue du camion, puis repris en son milieu, pour être rangé par dessus la tour. Les barres de maintien supérieur de ce poteau et les petites longueurs de semelle sont rangées dans les coffres. Le palan est repris du sol pour être rangé par dessus le grand poteau. Le "panier" et les câbles électriques seront aussi rangés par dessus le grand poteau et viennent clôturer le chargement. L'étage supérieur de la remorque est descendu en coulissant, puis le caisson / tunnel et le décor sont pliés sur le pavillon de la remorque. Les câles, fils électriques divers, et restants de semelle fixés à la remorque sont précieusement rangés dans les coffres, et sur le "plateau de la gare". Le chargement du camion est entièrement sanglé. La caisse mise de côté au début, sera reprise pour être fixée derrière la remorque sur un bâti spécial.

Il reste à former le convoi, en faisant quelques manoeuvres pour pouvoir accrocher la remorque au camion, et être prêt à partir. Le tracteur avec la grue ira chercher la caravane.

Dans la partie "mécanique", je soulignerai l'astucieux système qui permet d'allonger la flèche du timon. A voir...

Voilà, vous savez dans les grandes lignes le mécanisme du "5° Elément", en espérant avoir été clair.(Aidez-vous des photos)

Il me reste à remercier Gino, sa femme, et leur employé, tous d'une gentillesse exemplaire. Je mettrai l'accent aussi sur le calme "Olympien " de Gino !......Tout en douceur, tout dans le calme.........Zen Gino !

Ce reportage photo a été réalisé au démontage du Luna-Park d'été de Cannes La Bocca, parking du stade "Pierre de Coubertin" en Septembre 2002.


>>> Texte et photos de Sébastien Basset

  [ Galerie photo ]
  [ Montage - Transport ]
First Previous Page 3 / 29 Next Last

[ Index | Cool | Fun | Extreme | Coaster | World Ride | Annonces | Videos | ZoomRides | RideMania | ]